L’eczéma ou dermatite est une maladie de peau qui provoque des lésions prurigineuses (qui démangent), une inflammation des couches superficielles ou une éruption cutanée.

Eczema du visage

Il existe de nombreux types d’eczéma, dont la dermatite atopique, la dermatite de contact, l’eczéma nummulaire, la dermatite séborrhéique…

L’eczéma est très courant. En fait, de nombreuses personnes souffrent d’une forme d’eczéma. L’eczéma peut commencer pendant l’enfance, l’adolescence ou l’âge adulte et peut aller en s’aggravant.

L’eczéma n’est pas contagieux, il ne s’attrape pas par contact. Les causes de l’eczéma ne sont pas connues. Les scientifiques savent cependant que les personnes le développement de l’eczéma résulterait d’un problème génétique combiné à des déclencheurs environnementaux. Ainsi, lorsqu’un irritant “agresse” le système immunitaire du corps, il se produit une inflammation qui provoque des symptômes typiques de d’eczéma.

Quels sont les symptômes de l’eczéma?

Il faut retenir que les symptômes de l’eczéma sont différents pour chaque personne. Ils peuvent-être différents de ceux d’un autre adulte ou de ceux d’un enfant. Vous pouvez même souffrir de plusieurs types d’eczéma sur  différentes zones du corps.

L’eczéma provoque en général des démangeaisons légères. Mais ça peut devenir bien pire et vous pourriez avoir une peau extrêmement enflammée. Parfois, les démangeaisons deviennent si vives que certaines personnes se grattent jusqu’à ce que la peau saigne, ce qui peut aggraver votre eczéma.

Pour savoir si vous avez de l’eczéma, vous devez chercher ces symptômes :

Démangeaisons

Peau sèche, plus épaisse

Rougeurs et peau sensible, enflammée et/ou décolorée

Eczéma des paupieres rougeurs et croutes

Peau gonflée

Aspect rugueux ou squameux de la peau

Peau suintante ou croûteuse

Vous pouvez cumuler tous ces symptômes ou seulement quelques-uns. Vous pouvez avoir des poussées d’eczéma et ensuite constater qu’elles disparaissent rapidement. La meilleure façon de savoir si vous souffrez d’eczéma est de consulter un professionnel de santé. Il examinera votre peau et vous renseignera sur vos symptômes.

Existe-t-il un remède pour l’eczéma?

Il n’y a pas vraiment de remède pour soigner l’eczéma mais il existe des traitements. Les traitements peuvent être en vente libre ou sur ordonnance tels que la photothérapie,  les immunosuppresseurs et les traitements naturels ou biologiques. De nombreuses personnes atteintes d’eczéma se tournent vers des traitements naturels et alternatifs aux médicaments pour éviter notamment certains effets secondaires.

En prévention, et pour la plupart des types d’eczéma, vous pouvez gérer et limiter les poussées en respectant ces principes de base :

  • Apprenez à reconnaître les éléments déclencheurs afin de les éviter
  • Mettez en place une routine quotidienne pour la toilette et l’hydratation de votre peau
  • Utilisez des médicaments de manière cohérente et selon la prescription

Tout le monde peut avoir de l’eczéma, même les enfants. Le plus souvent, l’eczéma disparaît au fur et à mesure mais ce n’est pas toujours le cas et l’eczéma peut persister à l’âge adulte.

Certains adultes ont de l’eczéma, alors même qu’ils n’en ont jamais souffert durant leur enfance.

Causes et déclencheurs d’eczéma

Qu’est-ce qui cause l’eczéma?

On ignore les causes de l’eczéma. Cependant, on soupçonne une mauvaise combinaison génétique avec des facteurs déclencheurs.

Certaines personnes souffrant d’eczéma auraient un système immunitaire très réactif. Il sur-réagirait en produisant une inflammation. Cela provoque des symptômes bien spécifiques à l’eczéma, tels que les rougeurs, la peau qui gratte et une sensibilité cutanée.

La recherche montre également une possible modification de la filaggrine qui est est la protéine des cellules qui constitue 90 % de la couche superficielle de la peau.  Elle agit comme une barrière contre les substances dangereuses présentes dans l’environnement et aide à retenir l’eau dans les cellules. Or, une mutation du gène de la filigrane contribuerait à développer un eczéma. Les personnes ayant ce problème ont tendance à avoir la peau sèche et sensible, augmentant ainsi le risque de développer des infections ou d’aggraver la dermatite atopique.

Les déclencheurs de l’eczéma

Il est important de garder vos symptômes sous contrôle pour rester en bonne santé et à l’aise tout en vivant avec l’eczéma. Lorsque vous essayez d’identifier les déclencheurs potentiels, gardez à l’esprit qu’une poussée d’eczéma peut apparaître quelque temps après l’exposition. Ce délai peut rendre certains déclencheurs difficiles à détecter.

L’eczéma affecte les personnes de différentes manières. Essayez d’identifier les déclencheurs, ça vous aidera à garder l’eczéma sous contrôle. Connaître ces déclencheurs est important car les poussées d’eczéma peuvent survenir après avoir été exposé.  De même sachez que les symptômes de l’eczéma peuvent varier en fonction des périodes de l’année. De même il peut survenir sur plusieurs zones de votre corps.

Quels sont les déclencheurs ?

Sécheresse de la peau

problèmes de peau

La peau sèche est un déclencheur de l’eczéma. En effet, lorsque votre peau devient très sèche, elle se tend, a un aspect rugueux et écailleux. Elle peut commencer à se craqueler. Si vous ne faîtes rien, une poussée d’eczéma peut se produire.

D’où l’importance d’hydrater la peau pour limiter les poussées d’eczéma.

Produits irritants cutanés

Les produits irritants utilisés au quotidien peuvent être des déclencheurs.  Ainsi, certains produits que vous utilisez à la maison ou sur votre corps, même ceux considérés comme naturels, peuvent provoquer des brûlures et des démangeaisons cutanées.

Ces produits courants et présents dans notre vie quotidienne sont nombreux : le savon pour les mains, le liquide vaisselle, certains ingrédients contenus dans les produits ménagers, le shampoing, le gel douche, les parfums, les lingettes pour bébé…

Parmi les irritants que l’on ne soupçonne pas : certains vaccins, la fumée de cigarette, certains tissus comme le polyester, la laine, certains métaux tels que le nickel, certaines colles et adhésifs…

Cela peut paraître étonnant mais certains jus de fruits ou de légumes ou encore la viande crue, peuvent irriter votre peau et provoquer de l’eczéma.

De plus en plus, le stress émotionnel devient un déclencheur de l’eczéma. Certaines personnes constatent parfois que leurs symptômes s’aggravent quand elles se sentent “stressées”.

Réduire votre stress est très important. Essayez ces conseils :

  • Comptez jusqu’à dix pendant que vous prenez une profonde inspiration.
  • Faîtes de l’exercice physique au quotidien.
  • Réduisez la caféine et l’alcool.
  • Dormez suffisamment la nuit.
  • Mangez équilibré et varié.
  • Efforcez vous d’avoir une attitude toujours positive.
  • Pratiquez la stress méditer relaxation et la relaxation
  • Tenez un journal et écrivez un peu tous les jours.
  • Parlez de votre vie avec vos amis, votre famille et un thérapeute au besoin.
  • Consultez votre dermatologue ou un autre professionnel de la santé dès que vous remarquez des symptômes.

Gérer les démangeaisons dues à l’eczéma

La peau qui démange est le symptôme le plus courant de la majorité des types d’eczéma. Ces démangeaisons sont spécifiques et ressemblent à une piqûre d’insecte ou à la réaction douloureuse au contact avec la sève du sumac. Pour cette raison, les médicaments utilisés pour les démangeaisons, tels que les antihistaminiques, ne fonctionnent pas bien pour les démangeaisons dues à l’eczéma.

Les démangeaisons chroniques dues à l’eczéma ont d’autres répercussions que sur le simple plan physique. De nombreuses personnes souffrent aussi de troubles du sommeil et de problèmes concernant leur santé mentale tels que la dépression et l’anxiété.

Selon les chercheurs, les démangeaisons cutanées et la douleur ont une relation en rapport avec le yin et le yang. Lorsque la douleur est présente, la sensation de démangeaison disparaît. C’est pourquoi le grattage peut soulager la sensation de démangeaisons car il provoque une douleur de faible intensité.

Traiter les démangeaisons de la peau

Prévenir les poussées d’eczéma

La première étape pour gérer les démangeaisons cutanées est de de prévenir tout risque de poussée d’eczéma. Pour cela, commencez par mettre en place une routine quotidienne de bain et d’hydratation et utilisez les médicaments sur ordonnance si vous avez une prescription médicale. La thérapie par enveloppement humide aide également à contrôler les démangeaisons. En dehors du bain, appliquez des crèmes hydratantes et nourrissantes (n’hésitez pas à les utiliser en quantité) qui reconstituent une barrière cutanée constante et généreuse tout au long de la journée.

Les remèdes naturels

Pour soulager les démangeaisons, vous pouvez prendre un bain avec de l’avoine ou du bicarbonate de soude. Ceux-ci peuvent également être appliqués directement sur la peau sous forme de pâte pour un effet immédiat.

Bien que les antihistaminiques n’arrêtent pas vraiment la sensation de démangeaisons, ils peuvent être recommandés pour aider les personnes atteintes d’eczéma à s’endormir. Se munir de gants en coton durant la nuit et se couper les ongles très courts aideront aussi à protéger la peau des grattages nocturnes.

Les médicaments

Les médicaments topiques et immunosuppresseurs réduisent les symptômes des démangeaisons, tout comme la photothérapie. Dans les cas graves, votre médecin peut vous prescrire de le zyrtec ou la mirtazapine, un antidépresseur efficace pour soulager les démangeaisons la nuit ; ou certains antibiotiques oraux utilisés pour les infections cutanées.

Autant que possible, vous devez lutter contre l’envie de gratter votre peau affectée par une poussée d’eczéma. Le fait de trop se gratter peut entraîner des éruptions cutanées, un épaississement de la peau et des infections si la surface de la peau est à vif.

7 conseils pour soulager les démangeaisons

  • Utilisez des nettoyants pour la peau à pH bas pour préserver le film gras de la peau (le pH de la peau est légèrement acide avec un pH entre 4 et 6). Il vaut mieux utiliser un savon dont le pH est proche de celui de l’épiderme. La peau sera bien nettoyée, et en plus conservera sa protection superficielle.
  • Appliquer des compresses froides
  • Pincez et tapotez la peau qui démange (plutôt que de la gratter)
  • Prenez un bain avec du vinaigre de cidre de pomme ou ajoutez-le à une compresse froide
  • Portez des vêtements doux, respirants et naturels sur votre peau
  • Essayez la méditation, l’acupuncture
  • Hydratez fréquemment tout au long de la journée avec une pommade ou une crème riche et nourrissante.

Maladies liées à l’eczéma

Lorsque deux maladies ou maladies chroniques existent dans votre corps en même temps, elles sont appelées «comorbidités» ou «problèmes de santé connexes». Les personnes atteintes d’eczéma, en particulier de dermatite atopique, ont plusieurs comorbidités connues.

La dermatite atopique fait partie d’un groupe d’affections allergiques qui comprend l’asthme, le rhume des foins et les allergies alimentaires. Si une personne a l’une de ces maladies, la probabilité de développer une autre maladie atopique est augmentée.

Asthme

Environ 20% des adultes atteints de dermatite atopique souffrent également d’asthme, une affection allergique qui provoque une inflammation, un gonflement et un rétrécissement des voies respiratoires. Ce rétrécissement rend la respiration difficile, entraînant une sensation d’oppression dans la poitrine, de la toux et une respiration sifflante. L’asthme apparaît généralement pour la première fois durant l’enfance et peut persister tout au long de la vie d’une personne. Certaines personnes souffrant d’asthme n’en souffrent que de temps en temps, tandis que d’autres ont besoin d’un traitement continu pour le garder sous contrôle.

Rhinite allergique

Parfois aussi appelée «rhume des foins», la rhinite allergique est une inflammation du nez et des sinus causée par des allergènes comme le pollen, les acariens et les squames d’animaux (peau, poils d’animaux). Les symptômes du rhume des foins sont des démangeaisons du nez, de la bouche, des yeux ou de la peau ; un nez bouché ou qui coule ; des éternuements ; un larmoiement ; une gorge irritée ; des allergies alimentaires…

En raison de problèmes de barrière cutanée et d’une augmentation des bactéries sur la peau, les personnes atteintes d’eczéma sont sujettes aux infections causées à la fois par des bactéries et des virus, en particulier le staphylocoque et l’herpès.

Les symptômes d’une infection cutanée apparaissent sous forme de rougeurs, une peau chaude au toucher, des bosses remplies de pus (pustules) et des boutons de fièvre. Consultez un professionnel de la santé si vous pensez que vous ou votre enfant avez une infection cutanée.

L’eczéma herpétique affecte les personnes atteintes de dermatite atopique et d’autres maladies inflammatoires de la peau. L’infection par l’eczéma herpétique peut être très grave, surtout lorsqu’elle se propage sur de larges zones de la peau.

Infections à staphylocoques.

Les personnes atteintes de dermatite atopique sont plus susceptibles d’avoir “colonisé” la bactérie appelée “staphylocoque”. On constate les infections à staphylocoques lorsqu’il y a la présence de furoncles lesquels commencent dans le follicule pileux et sont causés à la fois par des bactéries et des champignons. Les furoncles sont généralement rouges, chauds et sensibles au toucher.

L’impétigo est un type d’infection à staphylocoque commun et très contagieux. IL peut survenir dans la peau affectée par l’eczéma, ouverte et “suintante”. Si vous souffrez d’impétigo, des croûtes de couleur miel peuvent se former sur les zones ouvertes de votre peau et devenir douloureuses et rouges. L’impétigo se traite facilement.

Dérèglement de l’humeur

Les recherches suggèrent que les personnes atteintes d’eczéma, en particulier de dermatite atopique, présentent des taux plus élevés de dépression, d’anxiété…

Selon les scientifiques, une personne qui ressent les symptômes suivants pendant deux semaines ou plus, pourrait souffrir de dépression et devrait consulter un professionnel de la santé : se sentir triste, et/ou anxieux ; sentiment de désespoir ; perte d’intérêt pour toute activité ; diminution de l’énergie, sensation de fatigue fréquente ; difficulté de concentration ; agitation, incapacité à rester assis ; problèmes d’insomnies ; fluctuation du poids ; pensées de mort ou de suicide

Troubles cardio-vasculaires

La recherche montre que les adultes atteints de dermatite atopique peuvent avoir un risque plus élevé de développer une maladie cardiaque, une hypertension artérielle et un accident vasculaire cérébral.

Conclusion

De nombreuses personnes vivent avec l’eczéma et ce n’est pas simple.

Il peut arriver que votre eczéma disparaisse. C’est ce qu’on appelle une période de “rémission”. D’autres fois, vous pouvez avoir une “poussée”, c’est-à-dire lorsqu’il s’aggrave.

Comment prendre soin de vous ?

Réduire votre stress est très important pour limiter les poussées d’eczéma. Suivez ces conseils :

  • Comptez jusqu’à dix pendant que vous prenez une profonde inspiration.
  • Exercice physique quotidien.
  • Essayez de ne pas boire autant de caféine et d’alcool.
  • Dormez huit heures par nuit.
  • Mangez sain.
  • Avoir une attitude positive même lorsque c’est difficile.
  • Journal tous les jours.
  • Parlez de votre vie avec vos amis, votre famille et un thérapeute.
  • Consultez votre dermatologue ou un autre professionnel de la santé dès que vous remarquez des symptômes et obtenez un traitement tout de suite.

L’eczéma (dermatite atopique) est très fréquent et très, très inconfortable. Cela peut affecter votre qualité de vie. De plus, cela peut vous empêcher de dormir, vous perturber, vous faire sentir gêné en public à cause de l’aspect de votre peau et des cicatrices que ça engendre. Mais vous n’êtes pas seul à en souffrir. De nombreuses personnes tout comme vous souffrent d’eczéma ou d’un autre type de dermatite à un moment de leur vie. Alors ne perdez pas courage !