Ce que vous devez savoir à propos de la rhinoplastie avant d’envisager une intervention chirurgicale

La rhinoplastie désigne une opération chirurgicale qui a pour objectif de corriger la forme des os et/ou du cartilage au niveau du nez. Elle est pratiquée par un chirurgien esthétique et elle fait partie des interventions les plus demandées par les hommes comme par les femmes. Dans cet article, nous allons voir les différents cas de figure où l’on a recours à une rhinoplastie, les différentes techniques utilisées et les suites opératoires. 

Dans quelles situations peut-on faire faire une rhinoplastie ? 

De manière générale, la rhinoplastie (ou chirurgie esthétique du nez) est une intervention chirurgicale qui peut être prescrite dans trois cas de figure :

  • Pour améliorer l’aspect visuel du nez (pour corriger une bosse, ou pour harmoniser le visage)
  • Pour redresser les os du nez après un traumatisme (corriger une déformation liée à une fracture)
  • Pour améliorer un problème de ventilation (dans le cas d’une déviation de la cloison nasale)

Quelles sont les différentes techniques utilisées pour une rhinoplastie ?

La rhinoplastie par voie fermée

La rhinoplastie par voie fermée est une technique chirurgicale utilisée pour corriger la forme de l’os ou du cartilage du nez. On l’utilise pour corriger une bosse ou pour raffiner, remonter la pointe du nez. Aujourd’hui, les techniques se sont bien améliorées et elles permettent d’éviter l’effet de pincement de la pointe du nez que l’on retrouve chez certains patients des années 90.

La rhinoplastie par voie ouverte

Quand on n’utilise pas la précédente technique, pour effectuer une reprise d’une précédente rhinoplastie, les chirurgiens pratiquent la rhinoplastie par voie ouverte. La cicatrice se trouvera au niveau du pilier de peau qui sépare les deux narines. 

La résection externe des narines

Cette intervention vise à corriger les narines au niveau de la longueur ou de la largeur. Cette technique laisse peu de cicatrices. 

La septoplastie

Cette intervention n’a pas de visée esthétique et va venir corriger une déviation de la cloison nasale et améliorer les capacités respiratoires du patient ou de la patiente. 

Comment se déroule l’intervention ?

Le premier rendez-vous permet de déterminer les besoins du patient. En fonction de la situation de chacun, le chirurgien choisira la technique à utiliser. Le cas échéant, il s’aidera des comptes rendus d’imagerie médicale.

L’intervention se pratique sous anesthésie générale. Sa durée varie en fonction de la technique chirurgicale utilisée. Selon les cas de figure, le patient ou la patiente fera l’objet d’une courte hospitalisation ou pourra regagner le domicile le jour même. La plupart du temps, cette opération est pratiquée en ambulatoire.

Comme l’intervention se fait sur une zone fragile et gêne la respiration par le nez dans un premier temps, un arrêt de travail est conseillé dans certains cas. Celui-ci sera pris en charge par l’assurance maladie uniquement si l’intervention est prescrite pour des raisons médicales. Pour une intervention purement esthétique, l’assurance maladie ne rembourse pas la prise en charge des frais d’intervention ni d’hospitalisation. La reprise d’une activité physique et sportive est déconseillée avant la cicatrisation complète. Avant la reprise, il est conseillé d’aller consulter son médecin traitant pour avoir un avis favorable. 

(12 lectures)

You are currently viewing Ce que vous devez savoir à propos de la rhinoplastie avant d’envisager une intervention chirurgicale