Prenez soin de votre santé avec l’alimentation anti-inflammatoire

L’alimentation anti-inflammatoire est une alliée pour votre santé.

Dans cet article, vous découvrirez ce qu’est l’inflammation et ses causes. De plus vous disposerez d’une liste d’aliments anti-inflammatoires. Ensuite, vous apprendrez à équilibrer votre alimentation tout en douceur avec l’alimentation intuitive et en faisant confiance à la sagesse innée de votre corps.

Qu'est ce que l'alimentation anti-infammatoire ?

Lorsque j’ai été diagnostiqué pour la première fois du syndrome de l’intestin perméable , mon médecin m’a recommandé de suivre un régime anti-inflammatoire. Je n’avais honnêtement aucune idée de ce que c’était, ni même de ce que signifiait l’inflammation, d’ailleurs.

Après quelques recherches sur Google et la lecture d’articles, j’ai compris ce qui se passait dans mon corps et j’ai complètement changé mon alimentation ! En une semaine, ma digestion s’était améliorée de manière évidente et je me sentais vraiment mieux, plus légère et beaucoup moins ballonnée.

Le principe de l'alimentation anti-inflammatoire

J’ai changé ma façon de manger. Et le changement de ce que je mangeais n’était même pas si radical.

Pour tout dire et je n’arrivais pas à le croire, il n’était pas question d’éliminer complètement certains des groupes d’aliments pour réduire l’inflammation dans mon corps.

Au lieu de cela, j’ai appris qu’il s’agit de me nourrir avec des nutriments qui favorisent la santé.
Simplement, pensez à ce que vous pouvez AJOUTER plutôt qu’à ce que vous devez ENLEVER.

Remarque

Concernant l’alimentation, vous ne devez pas considérer les aliments comme étant bons ou mauvais.

Les régimes ne fonctionnent pas

En fait, l’essentiel est de croire que les choses ne sont pas noires ou blanches, et qu’il n’existe absolument aucune approche  » unique  » de la santé et du bien-être.

Pourquoi ?

Parce que non seulement chacun de nous a un corps, un historique de santé, un environnement et des gènes qui lui sont propres.
Mais aussi, plus important encore, c’est que les régimes, même s’ils sont peu restrictifs, ne sont pas adaptés à chaque personne : les régimes, même s’ils paraissent peu contraignants, ne fonctionnent pas.

Vous avez bien compris : et je le dis encore une fois : LES RÉGIMES NE FONCTIONNENT PAS.

Il existe des centaines d’études qui montrent que non seulement les régimes ne sont pas une solution à long terme. Mais qu’ils conduisent souvent les gens à reprendre plus de poids qu’ils n’en ont perdu.

Pire : ils contribuent à créer d’autres problèmes de santé à cause des régimes à effet yo-yo et du stress qui en découle.

L'alimentation est votre alliée pour une meilleure santé

Il est évident que le régime anti-inflammatoire est un outil formidable au début d’un parcours pour une meilleure santé. Il apporte des résultats incroyables. Je ne suis pas en train de vous le recommander à tout prix.

Vous découvrirez dans cet article les dangers de l’inflammation dans le corps et comment vous pouvez l’éliminer grâce à une alimentation adaptée à vos besoins.

Votre santé est importante et ce que vous mangez a une influence directe sur le bon fonctionnement de votre corps.

Qu’est ce que l’inflammation ?

Une réponse immunitaire normale

Vous avez probablement déjà entendu le terme « inflammation ».

La meilleure façon de vous décrire l’inflammation est de penser à la façon dont votre corps gonfle et devient rouge et chaud lorsque vous vous coupez ou vous brûlez.
C’est ça, l’inflammation.
Il s’agit simplement de la réponse immunitaire de votre corps pour se protéger et commencer à guérir.

L'inflammation chronique

Bien que l’inflammation aiguë (pensez aux infections, aux maux de gorge, aux coupures, aux virus et autres affections temporaires) soit une excellente chose, il existe un autre type d’inflammation.
Il s’agit de l’inflammation chronique.

L’inflammation chronique signifie que votre corps est constamment enflammé, peut être à l’origine d’une foule de maladies et d’affections.

Il s’agit notamment de la polyarthrite rhumatoïde, les maladies cardiovasculaires, les troubles digestifs (du syndrome du côlon irritable à la colite ulcéreuse ou encore la maladie de Crohn).
C’est aussi l’asthme, les ulcères, la sinusite, l’athérosclérose, la parodontite, le rhume des foins, l’hépatite active, le diabète, la maladie d’Alzheimer et même le cancer.

Quels sont les symptômes de l’inflammation ?

Bien que l’inflammation puisse être à l’origine de ces affections plus graves, il existe certains signes précoces d’inflammation que vous pouvez surveiller.

Alors que les symptômes d’inflammation aiguë comprennent la douleur, la rougeur, l’immobilité, le gonflement et la chaleur, les symptômes d’inflammation chronique sont un peu plus compliqués.

Pour vous aider, j’ai créé un quiz pratique pour vous aider à déterminer si votre corps est enflammé ou non ⇒ QUIZZ

Quelles sont les causes de l’inflammation ?

En fait, il est difficile de déterminer exactement ce qui cause l’inflammation.

Il peut s’agir de toute une série de choses et/ou d’une combinaison de choses.

Les maladies

Vous devez savoir que les bactéries et les agents pathogènes nuisibles, les blessures, les infections par certains types de virus sont responsables des inflammations et maladies inflammatoires.

Votre hygiène de vie

En outre, le manque de sommeil de qualité, le tabagisme, les aliments de qualité médiocre et les réactions excessives du système immunitaire, jouent tous un rôle certains sur votre santé.

Le stress

Enfin, et non des moindre, le stress chronique est à mon avis, l’un des facteurs les plus importants chez les personnes souffrant d’inflammation chronique.

Remarque
Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas SEULEMENT d’alimentation.
De nombreuses choses peuvent provoquer une inflammation, dont certaines sont hors de notre contrôle.

Ce n'est pas un régime alimentaire mais une façon de s'alimenter

Tous les aliments sont autorisés

Alors que vous avez l’habitude de lire qu’il faut éviter les “cochonneries” tels que les frites, la farine blanche raffinée, l’excès de caféine et d’alcool, et les aliments transformés. 

Je crois au contraire que le stress lié à ce type de privation peut être encore pire pour notre corps que les aliments eux-mêmes.

C’est pourquoi je vous recommande plutôt une approche plus équilibrée et plus réaliste de l’alimentation de façon à ce que vous puissiez vous y tenir sur le long terme.

Sauf en cas d'allergie alimentaire

Cela dit, si vous souffrez d’une allergie alimentaire légitime et que vous continuez à manger certains aliments, vous allez en ressentir les répercussions négatives.
Dans le cas des allergies, je recommande donc de supprimer l’aliment déclencheur de votre alimentation.

Ajoutez des aliments plutôt que de supprimer

Si vous n’avez pas d’allergie alimentaire, je vous recommande alors de vous concentrer sur l’ajout à votre alimentation d’aliments plus nourrissants qui réduiront l’inflammation dans votre corps.

Ces aliments auront pour effet de réduire le risque de maladie chronique et aussi  par conséquent les symptômes causés par l’inflammation.

C’est l’effet recherché n’est ce pas ?

Quels sont les aliments anti-inflammatoires ?

Les aliments à privilégier

Avant de vous donner une liste d’aliments anti-inflammatoires, passons rapidement en revue les bases du régime anti-inflammatoire.

Plaisir de manger - régime méditerranéenEn bref, un régime anti-inflammatoire est basé sur le régime méditerranéen, explique le Dr Weil (qui est à l’origine de ce régime, de même le Dr David Servan-Schreiber), avec quelques extras comme le thé vert et le chocolat noir.

Il fait une place de choix aux fruits et aux légumes frais.

Il est également riche en bonnes graisses (comme les amandes et les avocats).

Il laisse une belle place aux protéines, y compris les haricots et le poisson.

Enfin, il faut y ajouter des glucides, aliments riches en fibres tels que les légumes et les céréales complètes, tout comme dans le régime méditerranéen.

En fait, ce que vous comprendrez en vous alimentant de cette manière, c’est que la réduction de l’inflammation dans votre corps ne consiste pas à supprimer des groupes d’aliments entiers et à suivre un régime restrictif et déprimant.

Il s’agit plutôt de se concentrer sur ce concept de base : manger plus de bonnes choses.

La liste des aliments anti-inflammatoires

Les fruits et légumes

Astuces pour les intégrer à vos repas

Simplement, efforcez-vous d’intégrer au moins une portion de fruits ou de légumes à chaque repas, y compris les collations.

Des moyens faciles pour parvenir : boire des smoothies verts, manger beaucoup de salades et de bols de céréales, ajouter des légumes aux plats mijotés, aux pâtes et même aux hamburgers.

Les champignons sont un moyen très facile d’y parvenir !

Par exemple, essayez d’intégrer un large éventail de couleurs dans votre alimentation, afin de maximiser vos apports en nutriments et ainsi donner à votre corps une grande variété.

L’élément clé pour réduire l’inflammation est de nourrir votre corps avec des phytonutriments provenant d’un assortiment de fruits et légumes riches en fibres et en antioxydants.

choisissez les biologiques

En tout état de cause, achetez des produits biologiques autant que possible pour éviter les produits chimiques toxiques, les pesticides et les herbicides qui peuvent provoquer des inflammations.

Céréales complètes

N’ayez pas peur des glucides, votre corps en a besoin pour fonctionner.
Cependant préférez le riz brun, les flocons d’avoine, l’orge, le millet, le quinoa et l’amarante.

Bonnes graisses

Ne fuyez pas les graisses non plus !

Choisissez les oméga-3, c’est-à-dire les bons gras, comme les poissons gras tels que le saumon ou les sardines, les avocats, l’huile d’olive.

Les noix et les graines, comme les noix, les amandes, les graines de lin et les graines de chia sont excellentes, ce sont les végétaux les plus riches en antioxydants.

Concernant les produits laitiers, choisissez des fromages variés de préférence au lait cru.

Les noix constituent une excellente collation, tandis que les graines de lin et de chia sont parfaites pour les smoothies et les salades.

Aliments fermentés

Ils sont riches en probiotiques.
Le vinaigre de cidre de pomme, le yaourt, le kombucha, le kimchi, la choucroute et le miso sont quelques-uns de mes aliments préférés. Ils sont aussi incroyablement nourrissants pour votre intestin !

Bouillon d'os

Vous pensez peut-être que c’est désuet.
Mais, le bouillon d’os est une centrale nutritionnelle incroyablement riche en minéraux, notamment en calcium et en magnésium, et aussi en acides aminés (protéines).

Grâce à la gélatine (collagène) et au cartilage des os d’animaux qui mijotent pendant une longue période, le bouillon d’os est une mine d’or anti-âge qui réduit l’inflammation.

De plus, il guérit l’intestin et renforce l’immunité.

Voici une recette pour faire votre propre bouillon (https://rootandrevel.com/homemade-bone-broth/)

Haricots et légumineuses

En plus d’être pleins de protéines et de fibres, les haricots et les légumineuses sont un excellent moyen de réduire l’inflammation.

Épices et herbes aromatiques

Les plats les plus savoureux sont généralement agrémentés d’herbes et d’épices fraîches.

Parmi les options les plus anti-inflammatoires : le gingembre, l’ail, le curcuma, la cannelle, les piments et les herbes aromatiques comme le basilic, la menthe, le persil, le thym et la coriandre.

Quels sont les aliments qui provoquent une inflammation ?

Une règle : rien n'est interdit

En fait, il n’y a pas vraiment d’aliments qui provoquent des inflammations.
Alors, pas de liste de ces aliments à éviter.

Mais, à moins d’une sensibilité, d’une intolérance ou d’une allergie à un aliment spécifique, vous devriez faire de la place pour TOUS les aliments dans un régime équilibré.

Gardez le plaisir de manger

Bien sûr, je ne vous recommande pas de se nourrir uniquement de fast-food, de sucre raffiné, d’huile de soja, de caféine et d’alcool.

Cette nourriture est pro inflammatoire et elle droit rester occasionnelle !

Mais la vie exige que nous fassions de la place pour une pizza le vendredi soir lors d’une soirée de jeux en famille, pour un bon verre de vin ou une bière et des tacos lorsque vous sortez avec vos amis.

De même, vous pouvez vous restaurer au fast-food car c’est pratique lors d’un voyage en voiture si vous avez envie d’un hamburger avec des frites.

Restez hydraté : buvez de l'eau

Enfin, un dernier conseil : finalement, peu importe ce que vous mangez, assurez-vous de le déguster avec de la bonne eau.
Car rester hydraté est un autre élément clé pour réduire l’inflammation.

Le plaisir de manger doit être préservé.

C’est la vie et nous devons en profiter, pas nous stresser. Et puis c’est libérateur de manger ce que l’on aime !

Et bien évidemment, sans culpabiliser tout en restant raisonnable, pour notre bien et pour notre santé.

Laisser un commentaire

You are currently viewing Prenez soin de votre santé avec l’alimentation anti-inflammatoire