Douleurs au bas ventre, ce que vous devez savoir

Les douleurs au bas-ventre peuvent être particulièrement éprouvantes pour les femmes de 18 à 50 ans. Pire, elles peuvent être en lien avec différentes zones du corps. Ces douleurs peuvent être périodiques, chroniques, et parfois, elles ne se traduisent par aucun symptôme. Dans la majorité des cas, elles sont dues à des infections ou à des maladies. Cependant, ce ne sont pas les seules causes. Il en existe plusieurs autres que nous vous proposons de découvrir.
Dans cet article, nous nous intéressons également aux symptômes liés à ces douleurs et aux traitements possibles pour les soulager. Vous voulez tout savoir sur les douleurs au bas-ventre ? Vous êtes à la bonne adresse !

Les douleurs au bas-ventre : qu'est-ce que c'est ?

Les douleurs au bas-ventre, encore appelées douleurs pelviennes, doivent leur nom à leur localisation dans le bassin de la femme. En effet, le bas-ventre est tendu et sensible, ce qui le rend sujet à des crampes qui donnent lieu à des douleurs intenses qui peuvent être intenses et périodiques. Les situations qui conduisent à l’apparition des douleurs sont nombreuses.

Quelles sont les causes probables d'une douleur pelvienne ?

Les causes probables d’une douleur pelvienne sont nombreuses. Voici une liste qui en présente quelques-unes :

  • une infection digestive, urinaire ou génitale ;
  • une occlusion intestinale ou une perforation intestinale ;
  • un problème rénal peut causer une colique néphrétique ;
  • une inflammation : appendicite, péritonite, colite, etc.

En dehors de ces causes, de nombreux autres facteurs peuvent être à la base des douleurs au bas-ventre chez la femme. Entre autres, citons la torsion ovarienne ou la rupture d’un kyste ovarien. Si ces situations sont fréquentes, il en existe d’autres qui le sont davantage. C’est le cas des règles douloureuses (ou endométriose) qui entrainent systématiquement des douleurs chez les femmes.

Que sont les règles douloureuses ?

Les règles douloureuses sont encore appelées menstruations douloureuses ou, dans le langage médical, les dysménorrhées. Elles causent des douleurs au bas-ventre, selon qu’elles sont primaires ou secondaires.
Primaires, les règles douloureuses font leur apparition en début de menstruation durant l’adolescence et leur intensité est moindre. Secondaires, elles surviennent après plusieurs années et cycles normaux. Elles débutent soit avant, soit pendant, ou même après la menstruation.
Cette dernière forme des règles douloureuses est celle dont les femmes, en âge de procréation, souffrent le plus.

Les règles douloureuses : quels symptômes ?

Les premiers symptômes qui annoncent les règles douloureuses chez une femme sont les douleurs au bas-ventre. Ces dernières se manifestent par des spasmes et des crampes. Parmi les autres signes, nous pouvons citer les nausées, les vomissements et les troubles de la digestion. Cela dit, les règles douloureuses ne sont pas un mal incurable, il existe des traitements pour les soulager.

Quels traitements pour les règles douloureuses ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une affection gynécologique qui n’est pas très connue du grand public. Pourtant, elle touche 10 à 12 % des femmes en âge de procréer et cause de fortes douleurs au bas-ventre. Cette maladie est caractérisée par la présence de muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine. En fait, la muqueuse se retrouve dans d’autres compartiments, comme le col utérin, les trompes, les ovaires, le vagin ou encore la vulve. Dans certains cas, elle va loger dans des organes tels que la vessie et le côlon.

Quelles sont les causes de l'endométriose ?

Les douleurs au bas-ventre causées par les dysménorrhées peuvent être atténuées de plusieurs manières : prise de médicaments, traitement naturel ou encore contrôle de son alimentation.
Si la jeune femme choisit de prendre des médicaments, elle doit le faire avant le début des règles. Les médicaments qui sont recommandés sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que les Antadys, les Ibuprofènes et les Spasfon.

En effet, ces médicaments luttent contre l’inflammation et les douleurs au bas-ventre et permettent à la femme de trouver du répit.

Il est conseillé de prendre 1 à 3 comprimés par jour en faisant attention aux contre-indications.
Les règles douloureuses peuvent aussi être atténuées en recourant à des techniques non médicamenteuses qui peuvent réduire les contractions. Il s’agit notamment de la détente, de la pratique de sport, de la prise de bains chauds ou simplement d’une bonne alimentation.

À ce propos, il est recommandé de manger peu salé et peu sucré et de privilégier une alimentation anti-inflammatoire de type méditerranéenne, riches en fruits et légumes, bonnes graisses…

Par ailleurs, les aliments riches en vitamines, en magnésium et en calcium doivent être privilégiés.

Après les règles douloureuses, l’endométriose est la seconde cause de douleurs au bas-ventre chez la femme. Que savoir de cette affection ?

L’endométriose touche les femmes dont l’âge est compris entre 25 et 45 ans. Ses causes peuvent être des règles précoces ou des règles longues et douloureuses avec un cycle de moins de 28 jours. De même, et c’est d’ailleurs l’une des causes les plus probables, lorsque la femme a subi antérieurement des opérations chirurgicales, les chances qu’elle souffre de l’endométriose augmentent. Comment savoir alors qu’une femme souffre de cette affection ?

Les symptômes de l’endométriose

L’endométriose à la particularité de causer chez la femme des règles douloureuses et surtout abondantes. Cette dernière ressent également de fortes douleurs au bas-ventre. En outre, il y a une forte production de sang dans l’organisme.
En dehors de ces symptômes, ces signes ci-dessous sont révélateurs de la présence d’une endométriose chez une femme :

  • les douleurs pendant les rapports sexuels : on parle de dyspareunie ;
  • les douleurs pelviennes fréquentes ;
  • la défécation douloureuse ;
  • les difficultés pour uriner, etc.

Comment diagnostiquer la maladie ?

Lorsque les douleurs bas-ventre sont fréquentes et périodiques et que les symptômes s’accentuent, il faut réaliser des examens médicaux. Ils permettent de diagnostiquer avec précision le mal. Les examens possibles à faire sont l’échographie pelvienne, l’hystérosalpingographie, l’IRM ou l’imagerie par résonnance magnétique et divers autres examens radiologiques.

Comment lutter contre l’endométriose ?

Pour atténuer les douleurs au bas-ventre causées par l’endométriose et lutter contre la maladie, plusieurs médicaments peuvent être consommés. Il s’agit des progestatifs de synthèse, des antigonadotrophines du type Danazo, des analogues de la LH-RH et des inhibiteurs d’aromatase. Si la consommation de ces produits ne vous satisfait pas, vous pouvez demander une opération chirurgicale dont le but sera d’enlever ou de détruire, via électrocoagulation, les endomètres.
En conclusion, les douleurs au bas-ventre peuvent avoir plusieurs causes, dont les règles douloureuses et l’endométriose. Ces maux ne sont cependant pas incurables. Il existe des produits pouvant permettre de les atténuer et de soulager les douleurs chez la femme.

Pour aller plus loin sur l'endométriose

Voici un livre de Fabien Piasco: L’alimentation anti-endométriose

You are currently viewing Douleurs au bas ventre, ce que vous devez savoir